Revenir en haut
Aller en bas

Navigation par catégories

Stromatopelma calceatum
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Mygale


l'équipe du forum vous invite à vous présenter

 
L´équipe du forum vous souhaite la bienvenue

Nous recrutons



Partagez | 
 

 Stromatopelma calceatum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Jonathan S



Expert
Expert
avatar

Messages : 153
Points : 249
Réputation : 0
Age : 33

MessageSujet: Stromatopelma calceatum   Lun 13 Aoû - 21:32

- Stromatopelma calceatum Fabricius, 1793
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

FAMILLE : THERAPHOSIDAE

Sous-Famille : Stromatopelminae

Provenance : Sierra Leone, Côte d'Ivoire, Togo, Bénin voir jusqu'au Cameroun.

Habitat naturel : essentiellement dans les palmiers.

Taille moyenne adulte : 6 cm est la taille de référence pour une femelle adulte, elles peuvent aller jusqu'à 7-7.5 cm pour les grandes femelles (souvent agées) et 14 à 17 cm d'envergure ; les mâles ne dépassent que très rarement 4 cm de corps pour une envergure de 14 cm rarement plus, ils sont fins, amples et surtout d'un magnifique "plumage".

Aspect Général / Morphologie : mygale très harmonieuse et plumeuse surtout aux tarses et métatarses, d'un ton générale beige-crème avec quelques longs poils orangés sur l'ensemble des pattes. Une tache noire sur les tarses des pattes et des pédipalpes ainsi que sur les métatarses des pattes ; 2 stries noires sur le haut des tibias sont apparentes ; 1 ligne médiane foncée parcours l'abdomen avec des points noirs de chaque côté. Deux bandes sombres partant des 2 côtés du bloc oculaire contournent la fovea jusqu'à l'abdomen. Face ventrale noire jusqu'aux fémurs, patelles et tibias sont beiges-orangés. Mâles beaucoup plus plumeux, motifs moins marqués.

Maintenance : mygale arboricole donc terrarium de 25*25*35, plus haut est aussi bien, substrat peu humide pour 60 à 70% d'hygrométrie, chez les jeunes les hygrométries importantes (80-90%) peuvent provoquer des "boutons" sur l'abdomen, faites attention. T° : 22°-23° nuit ; 27°-28° jour, elle se nourrie de toutes sortes de proies : grillons, criquets, blattes, lézards...

Comportement : très peureuse, sur la défensive à la moindre alerte, extrèmement rapide et agile en toutes conditions et imprévisible dans ses déplacements ; bien qu'elle reste craintive en préférant fuir et se réfugier avant de se résigner à mordre, elle est fortement déconseillée si l'éleveur ne s'est pas fait la main sur d'autres espèces sud-américaines moins
dangereuses du genre Psalmopoeus ou Tapinauchenius par exemple.

ATTENTION !! VENIN NEUROTOXIQUE PUISSANT ! Espèce fortement réservée aux éleveurs "confirmés".

Conseil : pour limiter les risques de morsures il faut une bonne cachette loin de l'ouverture du terrarium, vous serez plus à l'aise lors du nettoyage des déchets ou du changement de l'eau. LesStromatopelma vivent dans les palmiers entre les bases de 2 branches de l'arbre, 1/2 morceau de liège creux disposé en angle reste pour ma part une des meilleures reproduction de sont habitat ainsi qu'une bonne mesure de protection, sinon, un tronc creux disposé à la vertical simplement posé contre la paroie est idéal (comme pour les Poecilotheria), les Stromatopelma sont sensibles à la lumière, ce sont des chasseuses nocturnes et j'imagine qu'elles doivent se nourir souvent de geckos nocturnes...

Reproduction : se passe très bien, cohabitation possible si le terrarium est conséquent (mon mâle est resté 1 mois avec sa moitié) mais n'étant pas une généralité il vaut mieux bien nourrir la femelle avant. Le cocon est fixé à 1 paroie et est très rarement dévoré, de ce fait il vaut mieux le lui laisser, elle s'occupera très bien des petits en construisant un beau territoire d'accueil. Elle ne s'en occupe pas mais est très gardienne et redouble d'agressivité. La ponte survient généralement entre 4 à 6 semaines après l'accouplement, la gestation est de 6 à 8 semaines avant que les 100 à 200 petits (rarement plus) n'en sortent, ils sont petits, très rapides et seront adultes en 2 ans environ.

Observation : la cohabitation par petites populations parait possible pour cette espèce, j'ai reçus un couple (frère et soeur) subadulte qui ont été séparés depuis leur naissance, j'ai fais le test de les placer dans un terra. de 30*30*40 avec une décoration dense offrant beaucoup de cachettes, assez pour se faire un territoire chacune, elles sont restées ensembles jusqu'à la mue suivante où l'une s'est avérée être un mâle et elles sont restées un bon mois 1/2 avant qu'il soit dévoré...

Précision : Stromatopelma calceatum griseipes est la sous-espèce de Stromatopelma calceatum calceatum, la différence la plus apparente est sans contesté sa couleur qui est gris souris à la place du beige. Mais il y a des caractères qui changent sur leur face ventrale, S. c. calceatum est noire jusqu'aux fémurs des pattes n° 1, 2 et des pédipalpes ainsi que sur leur face latérale interne. S. c. griseipes est grise sur toutes ces faces citées, et si la couleur générale n'est pas considérée comme un critère de détermination cette différence ventrale entre elles en est un (selon la description dans "Baboon Spiders" de A. Smith). Elle vit de la même manière que la 1ère, en Sierra Leone exactement, son élevage reste donc le même (si toutefois vous en trouvez... )
Revenir en haut Aller en bas
 

Stromatopelma calceatum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Stromatopelma calceatum
» [Fiche] Stromatopelma calceatum
» Stromatopelma calceatum
» Stromatopelma calceatum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mygale :: Nos mygales :: Fiches d´élevages de nos mygales.-